Les filles et fils du Bas – Uélé vivant à Kinshasa se sont donnés rendez vous le samedi 15 Octobre 2022 au restaurant Romeo Golf dans la commune de la Gombe, à la capitale congolaise, à l’invitation de leur Gouverneur, Professeur Jean Robert NZANZA. Plus de cent personnes, toutes tendances et générations confondues, de tous les six territoires du Bas – Uélé, ont prêté leurs oreilles à leur hôte du jour. Dîner fraternel, certes, mais un véritable moment de plaidoyer, d’appel à la solidarité du Professeur Jean Roberts NZANZA et un appel à tous ses sœurs et frères à participer au développement de leur entité.

Le Gouverneur Jean Robert NZANZA commence par présenter tout d’abord les différentes actions que son gouvernement est en train de mener pour l’avancement du Bas – Uélé. Ensuite, l’autorité provinciale a fait part aux siens des problèmes majeurs qui affaiblissent la bonne marche des actions menées. Entre autres, le délabrement des infrastructures, la carence du capital humain, le manque de services sociaux de base, l’absence de l’autorité de l’Etat, etc.

En fin, le N°1 du Bas-Uélé fait appel à chacun de mettre la main dans la pâte pour le développement de la province.


« Notre animal totem EKOPI (NDLR Leopard en langue Boa) est en marche. Il ne faut pas le remettre dans le sommeil », exhorte le Gouverneur NZANZA Bombiti

Bas-Uélé ne doit plus être la queue de l’espace grande orientale

Après l’exposé magistral du Gouverneur soutenu par des images, les réactions de l’assistance sont diverses et diversifiées.


« NZANZA est le père nourricier du Bas – Uélé. Il a trouvé la province agonisante et il est en train d’appeler en aide les autres sœurs et frères pour que le fils qu’il est en train d’élever puisse prendre forme », estime le député national Jean-Paul NEMOYATO Bagebole.

Selon lui, après le démembrement de la province Orientale, les autres provinces semblent se battre pour évoluer malgré les guerres et autres problèmes.

« Le Bas – Uélé est resté le fils abandonné. Mais maintenant qu’il a trouvé un père qui s’occupe de lui, il y a lieu de l’assister pour le développement du Bas – Uélé », rencherie l’honorable NEMOYATO.

Un autre participant à ce dîner fraternel, souligne le fait que depuis l’avènement du Gouverneur Jean Robert Nzanza à la tête du Bas – Uélé, les échos de cette province se font entendre à travers le pays. C’est pour cette raison qu’il pense qu’il opportun de soutenir les actions entreprises par le Gouvernement Provincial.

La sénatrice Carole AGITO Amela, reconnaît le caractère inédite et très symbolique de cette rencontre initiée par le Gouverneur Jean Robert NZANZA. Car, c’est une première dans l’histoire du Bas – Uélé. Certes, des rencontres se tiennent par ci par là, mais pas avec une telle envergure, réunissant presque toutes les tendances, politiques comprises.

En parlant de l’élue des élues du Bas-Uélé, Carole AGITO, le Gouverneur Jean Robert NZANZA a annoncé que, soucieuse du développement du Bas – Uélé, elle a offert 100 mètres cubes de carburant, soit 400 fûts, pour soutenir les travaux de réhabilitation des routes amorcées par le Gouvernement Provincial. Un exemple, qui se doit d’être imité.

Députés nationaux et sénateurs, les grandes notabilités, la jeunesse et acteurs politiques et sociaux du Bas-uélé habitant à Kinshasa ont pris l’engagement d’apporter leurs contributions diverses pour le développement de la province d’Ekopi.

La Rédaction.

Leave A Reply