Devenue maire de la ville de Buta le 18 novembre 2022 à la suite de l’ordonance N°22/240 portant nomination des maires et maires adjoints des villes de la République démocratique du Congo, AZEVEDO Ekangalia Madeleine est mère de cinq enfants. Cette quadragénaire partage sa vie entre ses tâches ménagères, l’entrepreuneriat et les activités politiques. Elle succède ainsi à Charly KWATEBA après six ans à la tête de la ville de Buta.

Après ses études primaires à Titule dans le territoire de Buta, et l’école secondaire à l’institut Mbota dans la ville de Buta, AZEVEDO Madeleine détient sa licence en gestion financière à la faculté d’Économie de l’Université de Kisangani depuis 2012. Son père AZEVEDO Jérôme fût grand agriculteur à Titule et originaire de Mobenge. Et sa mère Jeannette ZWAGA est originaire de groupement Bobenge, secteur BMB qui signifie Baridi, Mongengeta, Bakango, territoire de Buta.

Bien que encore lente, parmi les figures de l’avancée des femmes sur le front politiques dans le Bas-Uélé, on compte l’actuelle maire de Buta, Ses collègues de l’UDPS Bas-Uélé ont de l’estime en elle pour ses convictions politiques et ses compétences d’entreprendre.

“Elle a un sens poussé de l’organisation et elle sait consacrer du temps au service du parti”, admire SANGA Dieudonné, Président fédéral de l’UDPS au Bas-Uélé.

Elle a été déléguée au Congrès de l’ UDPS à Kinshasa pour le compte du Bas-Uélé en 2018.

Déjà en 2011, elle se lance dans la course des urnes comme candidate suppléante à la députation nationale dans la circonscription électorale de Bambesa. En, 2015 ses ambitions de briguer un mandat politique l’a conduit à la députation provinciale. Lors des élections de 2018, elle s’est de nouveau mesurer à la députation nationale à Buta – territoire.

Une décennie : une identité politique

C’est en 2011 que naît son désir d’adhérer l’UDPS à Kisangani. Elle gravit les échelons. En 2014 elle est nommée vice présidente de la ligue des femmes, par Delly Likunde qui vient d’être nommé aussi actuel maire de la ville de Kisangani. Durant sa carrière politique, la nouvelle maire de Buta AZEVEDO Madeleine, suivait à la lettre les conseils de ses ainés qui font d’elle l’une d’exemple de constance. Jusqu’à sa nomination à la mairie de Buta, elle était 3e vice-présidente en charge des finances au sein du parti présidentiel dans le Bas-Uélé depuis 2020.  

“C’est une combattante de l’école d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba qui a bénéficiée de beaucoup des formations idéologiques. Elle est le fruit de la constance en politique”, souligne Bébé LEKABUSIA ministre provincialedu Bas-Uélé.

La nouvelle locatrice de la mairie de Buta est une intellectuelle et entreprenante qui a compris qu’en politique la femme doit aussi diriger plutôt qu’applaudir toujours.

AZEVEDO Madeleine est parmi les rares femmes qui ont fait d’énormes progrès en politique, ayant surmontées des barrières invisibles”, révèle Bébé LEKABUSIA ministre provincial des mines.

 “Elle va se distinguer des autres responsables des ETD”, fait savoir Dieudonné SANGA Mavolo, président intérimaire de l’UDPS dans la province du Bas-Uélé. Selon lui, “AZEVEDO Madeleine contribue beaucoup à façonner l”image du parti en se montrant utile à l’acquisition d’un leadership politique”.

Maire qui doit accompagner le changement

Avant de lancer en 2020 son propre restaurant appelé “Au Plankumu (référence)”, elle s’investit dans l’entrepreneuriat agricole depuis 2019 dans son village situé à 22 km de la ville de Buta avec 8 hectares des champs de riz et d’arachides.

AZEVEDO Ekangalia Madeleine a une modeste expérience en marketing et celle de 10 ans comme déclarant en douane, effectuée au service des entreprises pétrolières congolaises, SEP CONGO, en sigle.

Elle milite également dans les mouvements des femmes politiques. AZEVEDO Madeleine est coordonnatrice provinciale de la DYNAFEC (dynamique nationale des femmes candidates du Congo). C’est la seule femme de l’espace ex-grande orientale qui a pris part au congrès des femmes africaines tenu à Kinshasa en 2019. C’est bien la maire AZEVEDO qui avait pris part également au forum des femmes à l’ ONU-Femme organisé à la même année.

Au début de l’année électorale 2023, elle a un grand rôle à jouer en tant que maire au chef-lieu de la province pour accompagner les changements imprimés par le gouverneur de province Jean-Robert NZANZA depuis son accession à la destinée de la deuxième  plus grande province de la RDC en superficie.

Redaction

Leave A Reply