Bas-Uele News

+243 853 376 539

provbasuele@gmail.com

Le gouverneur de la province du Bas-Uélé, le professeur jean Robert Nzanza Bombiti a procédé le mardi,28 février 2023 à Buta au lancement officiel de l’assemblée générale extraordinaire du CPJ, Conseil Provincial de la Jeunesse. C’était dans la salle des réunions de Buta Palace.

Dans son allocution, l’exécutif provincial après les hommages au président de la République chef de l’état Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui a placé le bien être de la jeunesse parmi les secteurs clés et prioritaires de son action gouvernementale, a précisé, d’une part, que le conseil provincial de la jeunesse du Bas-Uélé traverse des moments difficiles, ponctués par des mésententes ayant comme sources des accusations de ses animateurs de chef de plusieurs griefs, et d’autres part, il a indiqué que malgré les multiples tentatives initiées par le chef de l’exécutif provincial pour réconcilier les deux camps, celles – ci sont restées vaines et infructueuses.

Face à cette situation et en application des articles 42 de la constitution, 10 et 13 de l’arrêté ministériel numéro 072/CAB/ MIN/ JIN- CN/YBZ/ 2021 portant organisation et fonctionnement du conseil national de la jeunesse ainsi que d’autres dispositions, le gouvernement provincial a convoqué cette assemblée générale extraordinaire, réunissant tous les jeunes venus de tous les coins de la province, pour qu’ensemble ils puissent réfléchir et trouver des voies et moyens en vue de sortir le conseil provincial de la jeunesse du Bas-Uélé de son dysfonctionnement actuel.

L’autorité provincial a par ailleurs invité les participants à ces assises à travailler avec assiduité, à se concentrer sur l’essentiel et à donner les meilleurs d’eux même afin de définir des stratégies et des recommandations nécessaires pour assurer un fonctionnement harmonieux du conseil.

Il faudrait noter, cependant, que les actuels animateurs du Conseil Provincial de la Jeunesse ont rejeté toutes les accusations portées contre eux.

Pour rappel la convocation de cette assemblée générale extraordinaire s’inscrit indubitablement dans le cadre de la matérialisation du programmer d’actions du gouvernement provincial à son pilier 1 , axe stratégique 1 qui parle de la consolidation de la paix, de la stabilité et de la sécurité, axe stratégique 5 : solidarité et cohésion sociale.

Nzema Adja Rodrigue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.